19 avril 2017

Oléus, le Maître des Temps

Oléus, j'ai vu ton temps se distordre A mes yeux d'enfants devenu vieux, Je n'ai ni joie ni discorde, Juste une infinie patience qui au mieux Se dessine chaque jour davantage, ce qu'il m'accorde Est une miette de mon existence, et que tout concorde A finir à l'infini d'une vie perdu, les cieux Me seront que plus clément, car d'un vide la corde Du temps tourne en spirale autour de mon destin, adieux Rires et sonates, chants et cantates, tout au mieux Il me reste cette vieille Harmonica qui me rappellera Ces chansons... [Lire la suite]
Posté par langemichel à 20:16 - Commentaires [0] - Permalien [#]

04 avril 2017

L'aube d'un mépris

"Le soir dépose lentement son grand manteau noir, Je regarde le ciel, quelques nuages blaffards Dansent la farandole signe annonciateur de grandes pluies, J'ai perdu l'entièreté de ces instants, à me perdre jusqu'à Me confondre entre l'ombre et la lumière, la petite pluie Caresse mes joues, je sombre d'un moment de vie à trépas, Hurler sa rage contre le vent ne servira au final à rien. Je suis l'anecdote d'une vieille histoire, tout ces chemins Dans lesquels je me suis égaré, à t'attendre sous la pluie, Veiller à chaque station, les... [Lire la suite]
Posté par langemichel à 21:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 avril 2017

Improvisato

Je vous laisse mes silences, car le mépris n'est pas mon ami, il est le compagnon de celle qui m'a quitté, lui a t'elle dit. Je le savais déjà m'a t'elle répondu, car entre nous tout était déjà écrit. Oui tout était déjà écrit.
Posté par langemichel à 21:09 - Commentaires [0] - Permalien [#]