29 janvier 2017

Je ne viendrai pas ce soir...

  Je ne viendrai pas ce soir, Pour te saluer, et te dire au revoir, Car de mes tourments, j'en garde encore les plaies Que tu as pointé sur mon âme, ces déchirures Sont autant de séismes et tempêtes, le noir Avait obscurci ma vie, tu m'as tout pris, j'étais Encore qu'un homme simple, unique et sincère, Il y a des instants de conflits et de murmures, Je ne viendrai plus te voir ce soir. Je n'ai aucune rancune ni amertume, mais ces flots sont des rivères Qui emplissent l'allée de mon coeur, et tu l'as si bien... [Lire la suite]
Posté par langemichel à 10:34 - Commentaires [0] - Permalien [#]

26 janvier 2017

Agrippine Jeune Pucelle

Des rires aux larmes, je prends ma plume pour t’écrire Cette lettre, pour te dire l’instant de toutes mes souffrances De ces longs chemins parcourus, de ses dédales fait d’errances, Sous les néons blafards d’une ruelle perdue, à t’aimer jusqu’à souffrir Qu’une innocence ne donne écho à mes sentiments si parfaits. De sourires aux pluies, je prends cette lame aiguisée pour transcrire Ces paroles sur cette page encore blanche, et délie l’histoire d’une enfance Des rues que badauds nous... [Lire la suite]
Posté par langemichel à 20:37 - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 janvier 2017

L'artifice et l'échafaud

De cette douceur d’un instant que je t’ai dérobé, Je t’ai porté aussi loin que mon cœur le pouvait, Qu’un instant j’ai cru touché les étoiles de mon sourire, Qui peux vivre pour l’éternité ? qui peux aimer à tout jamais ? Ces échos d’un lointain passé, résonnent encore à mes rêves Mais le présent a rattrapé notre histoire, ne me laissant aucune trêve, Que nulle autre femme ne pourra me donner ce sentiment de plénitude. Je sors de ces nuits écorchées vif, et les plaies béantes sont des rivières Eternelles qui coulent dans... [Lire la suite]
Posté par langemichel à 18:22 - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 janvier 2017

Revenir d'un Styx

Sur ma peau je laisse ce tatouage, quelques mots Que je dérobe aux pages d'un lointain passé, ces maux Sont des souffrances qu'elles hantent mes nuits, Ce sont des compagnons solitaires, inutiles, d'enfant maudit, Qu'aucune parole ne pourra traduire cette histoire. Je vous dédie tout ces sols, toutes mes mémoires, Qu'un enfant des dunes, ou d'un enfant des brumes, Sous le soleil des tropiques, ou du capricorne du cancer, Je laisse mes traces sur cette plage, que l'océan de ses vagues Salées dessinera une légende, pour que nos... [Lire la suite]
Posté par langemichel à 20:49 - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 janvier 2017

L'ombre à la lumière

Des saisons qui s'éternisent à l'envi, Un soleil qui se lève aux portes d'une aube indécise, Le vent glacé pousse mes cheveux contre mon visage, Quelques perles de glaces s'étirent en longueur infinie, Ces souvenirs intenses qu'on interdit, De ces corridors de nos pensées, elle se précise Comme une évidente et réelle envie, De ces troupes d'enfants et de badauds sages, Ils tirent les traineaux gris sur une neige gelée. Gamins des cités, de rires aux joies, de courses folles Aux dortoirs endormis, toutes les allées respirent un... [Lire la suite]
Posté par langemichel à 12:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 janvier 2017

L'ange des Etoiles.

Elle a peur du temps, que l'univers contient son être, Dans cet univers, les galaxies n'accordent leur orbite, Qu'aux étoiles éphémères, rien ni personne ne peux les toucher, Elles ne se laissent rarement approcher de leur centre de gravité, Que tout l'univers entier ne pouvait contenir cette vérité, Ruine les dalles de l'allée de son jardin,ans un éclat de verre, vite Que le temps défile et Chronos n'a pas dit son ultime mot. Il se lève ce matin là, tremble et titube, tout est gris dehors et la... [Lire la suite]
Posté par langemichel à 18:39 - Commentaires [0] - Permalien [#]

16 janvier 2017

jeanne et fred

Je t’ai rencontrée Jeanne au bal de mai, Tu sentais si bon, le jasmin et la fleur de printemps, Sous ta robe à fleur se dessinait le corps d’une femme, Je me suis pris à rêver, rêver de croiser ton chemin, lentement Je poussais une à une les portes menant à ton cœur, je jubilais De te rencontrer chaque matin, pour prendre un café, Pour discuter de notre temps, nos époques, nos vies, des drames Qui secouaient le monde, de cette saloperie de guerre qui nous séparait. Les aubes sont assassines, et les lendemains sont sans fins, Que de... [Lire la suite]
Posté par langemichel à 15:55 - Commentaires [1] - Permalien [#]
15 janvier 2017

La saison des raisons

Peu de paroles sont aussi fortes pour exprimer mon histoire Sortie de sa route, de son contexte, reste que ces moments de déboires Qui ne commencent pas mais s’éternisent, qui ne seront Le reflet d’un moment, du mien, du sien, personne à aimer. Le silence et les propos ne sont pas éternels comme les sentiments, Et sans la vie, ni l’amour, comment trouver le repos du guerrier, De cette source de jouvence qui me manque, et ce temps Qui n’est plus mien, de ce destin que l’on fracasse... [Lire la suite]
Posté par langemichel à 12:49 - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 janvier 2017

Une histoire de comète.

S’il me restait quelques jours à vivre, Alors tout l’amour que je porte, je te l’offrirai Comme le plus précieux de mes présents, suivre Son chemin est un lourd fardeau, les pénitents Sont légions, et j’en lui leur Roi, ma maison s’est écarté De ma route, depuis ton départ, tout est terminé. Acte final de ma vie, dernier chapitre d’un roman inachevé, Ce sont ces silences qui sont autant de plan sur la comète, De cette folie qui ne donne à ces jours triste un air de fête. Ce soir, je suis venu te dire que je te quittais, le cœur lourd,... [Lire la suite]
Posté par langemichel à 18:48 - Commentaires [0] - Permalien [#]
13 janvier 2017

Impro

La licorne est une Légende, comme mon histoire, mes textes, et mes légendes. Chaque soir, j'entre dans son lit, les rêves et ma réalité ne font plus qu'un, et le sommeil devient une douce nuit, paisiblement assoupis sur mon corps, elle s'envole vers de lointaines destinations....
Posté par langemichel à 23:22 - Commentaires [0] - Permalien [#]