01 janvier 2017

Chants de brumes

Il y a des aubes, prises sous la magie d’un regard, Qu’on observe un temps, un espace, une durée, Au matin qui se lève, sur le quai de cette gare, Je me promène sur les quais, Le temps m’obsède comme une dame que l’on attend, Une torture pour l’esprit et ses entrailles, longtemps Je fus orphelin de ses caresses, de ses désirs inavoués, Je susurre aux 4 vents l’envie qui grandissait, De ces longs silences desquels je me plongeais. A ces moments de délices, je te les... [Lire la suite]
Posté par langemichel à 19:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]